AccueilMes chroniquesVaisseaux spatiaux dans Gods of Egypt : monde parallèle ou fusion artistique d’époques qui se veut innovante ?

Vaisseaux spatiaux dans Gods of Egypt : monde parallèle ou fusion artistique d’époques qui se veut innovante ?

Alors que la campagne promo du film très polémiqué Gods Of Egypt n’en est qu’à ses débuts, les spectateurs deviennent de plus en plus intrigués face à la sortie d’un clip faisant office de vidéo promotionnel. Ce petit interlude vidéo renferme notamment des scènes où l’on voit Gérard Butler trôner à bord d’un engin volant qui ressemble vraisemblablement à un vaisseau spatial. Voyons de plus près ce qu’il en est.

Un curieux mélange

Depuis le début, le film est asséné de critiques de part et d’autres, tant sur la qualité du scénario lui-même que sur les enchainements de scènes qu’il renferme. En effet, lors des blockbusters ayant successivement envahi les réseaux de partages sur le net durant ces mois de préparation et de tournage, il semblerait que le film s’apprête à nous livrer une vision très particulière de l’Egypte Antique et de ses mythes. Particulière dans le sens où l’on voit un, pas très subtil, mélange entre une réalité déformée et un univers assez fantasque. Une création qui entretient apparemment une relation rapprochée avec des idées de dieux égyptiens aux allures de grands caucasiens et qui changent de taille.

Alerte aux OVNI

Dans cette vision particulière, vient s’ajouter un engin qui verse encore plus de l’huile sur le baril de poudre sur lequel est assis le film. En effet, le tout dernier trailer en date de Gods of Egypt montre des bribes du cœur de l’intrigue où l’on voit un très fier Gerard Butler à l’assaut d’un vaisseau spatial, brassant les airs aux moyens d’ailes vaguement bio-mécaniques, mais qui n’en reste pas moins un vaisseau spatial. Le spot va encore pousser plus loin en démontrant un affrontement entre Gerard Butler et Geoffrey Rush et l’on y entrevoit ce dernier qui s’embrase littéralement jusqu’à atteindre un état subliminal proche du grand méchant issu d’un… jeu vidéo. Et les dires vont s’amplifier à l’issue de cette bande annonce qui promet une expérience qui sera lourdement balancée entre une idée avant-gardiste ou un nanar fortuné.

Article précédent
« The Revenant » sera-t-il le sacre qui mènera enfin Léonardo DiCaprio vers une reconnaissance de son incommensurable talent ?
Article suivant
Le top 5 des films mettant à l’honneur l’univers du casino

No Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *